Revitalisation du secteur musical

Where
Burundi
When
2014
Objetivos clave de la medida:

La politique culturelle a donné une ouverture aux entrepreneurs culturels au point qu'elle a favorisé Ia multiplication de plusieurs studios
d'enregistrement musical de Ia chanson traditionnelle et moderne et Ia naissance de plusieurs orchestres. Le plus important est le « Tanganyika Studio » qui a deja acquis une notoriété sur le plan regional et international. Les activités musicales ont été revigorées par l'Association dénommée
« Amicale des Musiciens du Burundi», une a.s.b.l qui, non seulement organise chaque année une competition nationale « le Talent Show» qui a
fait connaître au plan national, régional et même international beaucoup d'artistes et de jeunes talents. Des jeunes chanteurs sont encouragés à
participer dans des festivals comme le Festival « Stars de l'integration culturelle africaine » (SICA) du Bénin, le Festival Panafricain de Musique de
Brazzaville (FESPAM). Aussi, un livret intitulé « Répertoire des artistes musicians du Burundi » a été produit grâce à l'appui de Wallonie Bruxelles
International en 2011. Le Burundi a été deux fois lauréat du SICA avec les artistes Steven SOGO en 2010 et NIWIZERE Emelance en 2012. L'Amicale
des musiciens du Burundi fait écho des meilleurs musiciens le 21 Juin de chaque année Iors de Ia Fête lnternationale de Ia Musique et le Ministère en charge de Ia Culture y contribue largement.

Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Música
Cultural Value Chain
Creación
Producción
Distribución
Participación