Ratification de la Charte de la Renaissance culturelle africaine, par le Niger, le 2 mai 2012

Where
Níger
When
2018
Who
: Ministère chargé des affaires étrangères
Objetivos clave de la medida:

L’adhésion à la Charte de la Renaissance africaine vise les objectifs suivants :

  1. Affirmer la dignité de l’homme africain et de la femme africaine ainsi que le fondement populaire de leur culture ;
  2. Promouvoir la liberté d’expression et la démocratie culturelle, indissociable de la démocratie sociale et politique ;
  3. Combattre et éliminer toutes les formes d’aliénation, d’exclusion et d’oppression culturelle partout en Afrique ;
  4. Encourager la coopération culturelle entre les Etats membres en vue du renforcement de l’unité africaine à travers l’usage des langues africaines et la promotion du dialogue entre les cultures;
  5. Intégrer les objectifs culturels aux stratégies de développement;
  6. Encourager la coopération culturelle internationale pour une meilleure  compréhension  entre les peuples, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Afrique;
  7. Doter les peuples africains de ressources leur permettant de faire face à la mondialisation.
Alcance de la medida:
Regional
Naturaleza de la medida:
legislative
Característica principal de la medida:

C’est un instrument juridique à caractère contraignant porté par l’Union Africaine. Il  traite spécifiquement des questions de développement culturel et artistique qui se posent à l’Afrique. La Convention de 2005 a été visée dans le préambule de la Charte de la Renaissance culturelle africaine.

Elle permet de s’appuyer sur les valeurs culturelles africaines propres pour promouvoir  le  développement notamment :l’accès de tous les citoyens à l'éducation et à la culture; le respect de la  liberté de création et libération du génie créateur du peuple ; celui des identités nationales et régionales dans le domaine de la culture ; et celui des droits culturels des minorités; le renforcement de la place de   la science et de la technologie, y compris les systèmes endogènes de connaissance, dans la vie des  peuples africains en incluant l’usage des langues africaines ; l’échange et la diffusion des expériences culturelles entre pays africains.

 

Resultados esperados a través de la implementación de la medida:

Les résultats attendus en lien avec la Convention de 2005 sont notamment :

 

  1. la liberté d’expression et la démocratie culturelle, indissociables de la démocratie sociale et politique sont promues ;
  2. un environnement propice permet aux peuples africains de maintenir et de renforcer le sens et la volonté de progrès et de développement;
  3. toutes les formes d’aliénation, d’exclusion et d’oppression culturelles sont éliminées;
  4. la coopération culturelle avec les autres Etats membres en vue du renforcement de l’unité africaine à travers l’usage des langues africaines et la promotion du dialogue entre les cultures est encouragée ;
  5. les objectifs culturels sont intégrés aux stratégies de développement ;
  6. la coopération culturelle internationale permet une meilleure compréhension entre les peuples;
  7. la vulgarisation de la science et de la technologie ainsi que celle des systèmes traditionnels de savoirs,  sont promues;
  8. le peuple nigérien est doté de ressources lui permettant de faire face à la mondialisation.
Recursos financieros asignados para implementar la medida:

Données non disponibles.

Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creación
Producción
Distribución
Participación