Programme d’Appui et de Renforcement des Politiques et Industries Culturelles (PARPIC 2012-2015)

Where
Níger
When
2018
Who
Direction des études et programmes du ministère en charge de la culture
Objetivos clave de la medida:

Elle vise à renforcer les capacités des acteurs publics et privés du secteur de la création et des industries culturelles à formuler et mettre en œuvre des politiques et mesures dans le but de promouvoir la création, la production, la distribution et la diffusion des biens et services culturels, de consolider les entreprises culturelles afin qu’elles contribuent au développement économique et social du Niger.

Plus spécifiquement, il s’agissait de : renforcer les capacités de gouvernance du Ministère en charge de la Culture; diversifier les dispositifs de financement des activités et programmes culturels et accroitre leurs moyens ; professionnaliser les artistes et les entrepreneurs culturels et faire évoluer les processus participatifs ; désenclaver la culture sur le plan social, financier et politique pour sa valorisation  et son développement.

Alcance de la medida:
National
Naturaleza de la medida:
institutional
Característica principal de la medida:

La mesure se fonde sur le projet de coopération entre l’OIF et le gouvernement du Niger consistait à appuyer le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, plus largement l’État nigérien, à se donner la pleine capacité à encadrer, dynamiser et réguler le secteur culturel. Cela implique de : conforter le rôle du Ministère en charge de la Culture non pas en tant qu’opérateur intervenant  dans tous les aspects de la vie culturelle, ni comme organisateur d’événements, mais comme l’incitateur,  le facilitateur, l’arbitre qui sanctionne et se comporte en stratège du développement  des industries culturelles et créatives ; adopter une approche inclusive associant tous les départements ministériels concernés, l’Assemblée nationale (commission des affaires sociales, sportives et culturelles), les collectivités territoriales, les créateurs, les opérateurs et entrepreneurs culturels à  travers  leurs  regroupements et instances collectives de représentation ; relancer les efforts des professionnels et faciliter la coordination de leurs initiatives afin d’avoir des interlocuteurs représentatifs, qualifiés et performants pour construire avec eux la stratégie de soutien au développement des industries culturelles.

 

Cette coopération s’est inscrite dans une perspective plus large associant les partenaires des coopérations bilatérale et multilatérale du Niger qui voudront participer à ce processus : agences des Nations Unies, Délégation de l’Union européenne, collectivités locales.

 

Resultados esperados a través de la implementación de la medida:

 

  1. les textes législatifs sont actualisés, complétés ou élaborés;
  2. L’administration de la culture est réorganisée pour s’adapter aux évolutions du secteur culturel ;
  3. le dispositif de financement des programmes culturels est diversifié ;
  4. les artistes et les entrepreneurs culturels sont professionnalisés ;
  5. la culture est désenclavée et valorisée sur le plan social, financier et politique.

 

Recursos financieros asignados para implementar la medida:

Le Gouvernement du Niger et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont apporté, pendant 4 années, les ressources financières nécessaires à la mise en œuvre du PARPIC pour un montant total de 320.000.000 de Francs CFA, soit 487 837 €.

Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creación
Producción
Distribución