Numérique : Programme "un étudiant-un ordinateur"

Where
Senegal
When
2016
Who
Comité de Pilotage mis en place au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Objetivos clave de la medida:

Le programme « un étudiant, un ordinateur » est une volonté politique du Gouvernement de moderniser l’environnement d’apprentissage des étudiants du Sénégal. Il a pour objectifs l’amélioration de l’utilisation des TIC dans les enseignements ;  la dotation des étudiants de l’outil qui leur permettra de faciliter leurs études et recherches.

Par la promotion de l’utilisation des TIC le programme vise l’élargissement de l’accès à l’enseignement supérieur, a réduction des coûts de formation, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et la réduction des effets négatifs dus à la massification et aux sureffectifs.

L’objectif est aussi d’offrir aux étudiants en rupture de cycle la possibilité de poursuivre leurs études autrement que par la fréquentation des classes physiques.

Alcance de la medida:
National
Naturaleza de la medida:
institutional
Característica principal de la medida:

Le programme a été conçu pour fournir des ordinateurs à des coûts abordables avec des facilités de crédit, des logiciels intégrés d’apprentissage, des formations en e-learning et en présentiel, le tout pour redynamiser la vie de l’étudiant autour des nouvelles perspectives offertes par les technologies de l’Information. Il est articulé autour des principes suivants :

  • Une acquisition facilitée et contrôlée d’un ordinateur portable pour l’étudiant à travers un système de guichet unique, pour tous les étudiants éligibles à ce programme ;
  • Une connectivité à l’intérieur et en dehors du campus ;
  • Une exonération des taxes et droits de douanes par l’Etat ;
  • Une subvention consistante par les Universités et le Gouvernement ;
  • Un crédit accordé par une banque (Ecobank Sénégal) au bénéfice des étudiants boursiers, avec la possibilité de règlement échelonné sur douze paiements maximum ;
  • Des séries de formations en présentiel visant à l’utilisation efficiente des TIC dans le cadre des études et au développement des capacités entrepreneuriales des étudiants;
  • Des séries de formations en e-learning sur les connaissances de base en informatique et internet ;
  • Un service de garantie et de supports avant et après-vente à travers les Bureaux de Gestion de Projet (BGP) installés dans les universités.
  • Un encadrement et une supervision des processus et conventions par la Direction du Financement des établissements d’enseignement supérieur ;
  • Un accompagnement d’INTEL dans les discussions et négociations avec les fabricants d’ordinateurs.

 

Resultados esperados a través de la implementación de la medida:

Les résultats attendus portent sur la démocratisation de l’accès à l’outil informatique en mettant à la disposition des étudiants des universités publiques et privées  vingt mille (20 000) unités, ordinateurs ou tablettes pour un coût d’un milliard 500 millions FCFA dans le cadre de la  4ème phase du programme « un étudiant, un ordinateur » pour l’exercice 2016.

Recursos financieros asignados para implementar la medida:

Dans le cadre des contrats de performance et avec l’assistance technique et financière de la Banque mondiale, l’Etat du Sénégal a procédé à un investissement massif de 127 millions de dollars (65 milliards de FCfa) dans l’enseignement supérieur. « Pour abaisser le coût de l’ordinateur, le gouvernement du Sénégal a exonéré les lots d’ordinateurs et de tablettes de tous droits de douane et de taxe, soit 26 % du prix de la machine. Ensuite, le ministère accorde une subvention complémentaire de 67.500 FCfa à chaque étudiant. Par ailleurs, des facilités de crédits ont été négociées par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avec des banques de la place en faveur des étudiants boursiers. En définitive, des ordinateurs haut de gamme dont le coût, sur le marché, est de 350.000 FCfa sont obtenus par les étudiants à moins de 150.000 FCfa ». Pour la quatrième phase (2016), l’Etat du Sénégal a déboursé 1 milliard 500 millions pour permettre aux étudiants d’acquérir des ordinateurs ou tablettes dans le cadre des nouvelles méthodes d’enseignements-apprentissages.

http://www.osiris.sn/Programme-un-etudiant-un,14630.html

Principales conclusiones de la evaluación de la medida:

Les institutions finacières internationales et les autres partenaires souscrivent àleurs obligations, permettant au programme de se dérouler comme prévu par ses shémas initiaux

Les partenariats ont  noués avec des opérateurs de télécommunications, sur le territoire national, notamment Orange et Tigo qui facilitent l’accès à l’Internet aux étudiants qui le souhaitent quand ils sont hors du campus avec des clés Internet et un forfait minimum de 3 GO àdeux mlle  (2.000) FCfa mensuellement (Soit environ trois euros). Il faut noter que sur l’ensemble des campus universitaires, le wifi est accessible gratuitement pour les étudiants, les enseignants et le personnel »

Indicadores utilizados para determinar el impacto:
-Nombre d'étudiants ayant bénéficié d'ordinateurs grâce au programme
Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain