LES TIC AU COEUR DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT : LE ROLE DE L’ANSUT

Where
Côte d'Ivoire
When
2017
Who
l’ANSUT et le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste et ses structures sous tutelle
le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique
les ministères sectoriels concernés par le développement de l’économie numérique
Objetivos clave de la medida:

L’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications-TIC (ANSUT) a été créée par l’ordonnance 2012-293 de 2012. C’est une société d’Etat, placée sous la tutelle technique du Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste

 

La création de l’ANSUT, fait suite à la dissolution du Fonds National des Télécommunications (FNT). Elle reprend les attributions de celui-ci et assure la mise en œuvre de tous les projets initialement financés par l’Ex Fonds

 

L’Agence est chargée principalement d’assurer la mise en œuvre des programmes de Service Universel pour le compte de l’Etat et de gérer des opérations d’investissement financées par le gouvernement dans le domaine des Télécommunications/TIC

 

OBJECTIFS PRINCIPAUX

-Assurer l’accès universel aux TIC et être un moteur du développement de la CI. Il s’agit de faire en sorte que l’ensemble de nos populations, partout où elles se trouvent et invariablement des revenus dont elles disposent, puissent avoir accès à ces services et infrastructures. Il en va de même pour les sociétés. Elles pourront se déployer sur l’ensemble du territoire parce qu’ayant la possibilité d’avoir accès à ces technologies pour optimiser leurs activités

-Faire de l’Etat un utilisateur modèle des TIC et contribuer au développement de l’e-Gouv et l’e-Administration

 

OBJECTIFS STRATEGIQUES

-Rendre les TIC accessibles à tous sur l’ensemble du territoire avec le déploiement du RNHD (Réseau National Haut Débit)

-Vulgariser les TIC auprès des populations ivoiriennes

-Assurer la formation de la population dans le domaine des TIC

-Promouvoir le développement de contenus locaux

-Bâtir une économie numérique performante et sécurisée

 

Les projets engagés par l’ANSUT portent sur 3 axes stratégiques: des projets d’infrastructures, des projets de services et des projets de vulgarisation

 

Ces axes stratégiques permettront un développement rapide du secteur des ICC où le numérique a fondamentalement modifié la chaine de valeur

Alcance de la medida:
Local, Regional, National, International
Naturaleza de la medida:
regulatory, financial, institutional
Característica principal de la medida:

Les missions de l’ANSUT sont définies dans l’ordonnance du 21/03/2012. Son organisation et son fonctionnement sont énoncés dans le Décret N° 2012-949 du 26/09/2012

 

L’ANSUT, a en charge:

-L’élaboration des cahiers de charges des programmes de Service Universel des Télécommunications-TIC (SUT-TIC)

-Le financement et la mise en œuvre des programmes de SUT-TIC

-La gestion des investissements financés par l’Etat dans le domaine des Télécommunications-TIC

-la mise en œuvre pour le compte de l’Etat, la maintenance, la gestion et la réhabilitation du patrimoine immobilier servant de cadre d’exploitation au secteur des télécommunications

-TIC Le cadre institutionnel du Service Universel est complété par l’arrêté du 293/MPTIC/CAB/ du 21/08/2013  portant approbation des programmes du Service Universel des Télécommunications-TIC

 

Sur les projets d’infrastructures: le projet de déploiement du backbone national, Réseau National Haut Débit (RNHD) devra couvrir, à terme, 7.000 km en CI

 

Sur les projets de services:

-Le programme de Gouvernance Electronique (eGouv) intègre les TIC dans la gestion administrative des structures étatiques  en vue  de fournir des services publics plus performants, d’encourager la participation du citoyen au processus de décision et de rendre le Gouvernement plus accessible, transparent et efficace. Ce projet vise aussi à dématérialiser l’essentiel des procédures administratives. A terme, il vise également à renforcer le partenariat public - privé via l’usage des TIC

-le projet « Cyber centres communautaires », projet de création de 5000 cyber centres multiservices publics a pour objectif de désenclaver les zones rurales (villages de plus de 500 habitants)

 

Quant aux projets de vulgarisation: le projet «1 citoyen/1 ordinateur/1 connexion » doit permettre à toutes les populations de s’équiper avec du matériel performant et de bénéficier d’1 connexion Internet. Il répond au besoin de rendre les TIC accessibles à tous à moindre coût

Resultados esperados a través de la implementación de la medida:

- La fracture numérique entre les zones rurales et urbaines considérablement réduite, crée de nouveaux emplois et métiers

 

- L’accessibilité de tous au numérique, aux technologies de l’information et de la communication est effective dans toutes les localités du pays

 

- Les infrastructures sont renforcées. Le projet de déploiement du Réseau National Haut Débit atteint 7000 km

 

- L’accès à la culture, au savoir et à l’information pour tous est effectif avec des prix de services permettant à l’ensemble de nos populations d’y avoir accès; surtout les plus pauvres

 

- En terme de services, la gouvernance électronique (e-Gouv et e-Administration) à dématérialiser l’essentiel des procédures administratives et le e-service offre aux citoyens et entreprises des services publics de qualité

 

- Le projet de vulgarisation des TIC «1 citoyen / 1 tablette / 1 connexion » effectivement mit en œuvre, offre à chaque foyer en CI la possibilité de bénéficier d’un outil d’accès au numérique

 

-  D’ici à 2020, permettre au moins à 500 000 familles de s’équiper en kits micro-ordinateurs y compris l’accès à internet

 

Une des réussites de ce projet est l’obtention de la défiscalisation des matériels informatique en CI qui permettra d’avoir des équipements de qualité à bas prix. Pour faciliter l’acquisition, 2 modes de paiement sont disponibles : comptant ou par crédit bancaire. Dans le second cas, plusieurs banques ont intégré le projet

 

 

Pour couvrir toutes les couches de la population, différentes déclinaisons du projet ont été mises en œuvre, notamment :

 

- « 1 étudiant, 1 ordinateur, 1 connexion » conduit par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

 

- « 1 jeune entrepreneur, 1 ordinateur, 1 connexion, 1 imprimante » avec le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique

PLUS D’INFO CONSULTE LE LIEN : https://www.gouv.ci/doc/RDv_GVT_11022016_V3.pdf 1706

Recursos financieros asignados para implementar la medida:

Information non communiquée

Principales conclusiones de la evaluación de la medida:

Les projets engagés par l’ANSUT portent sur 3 axes stratégiques. À savoir des projets d’infrastructures, des projets de services et des projets de vulgarisation

 

Ces axes stratégiques permettront un développement rapide du secteur des ICC où le numérique a fondamentalement modifié la chaine de valeur

 

Sur la question réglementaire, l’ANSUT entend s’inscrire dans une prospective. A savoir la définition de certains prix des services qui permettent à l’ensemble de nos populations d’y avoir accès; surtout les plus pauvres. L’ANSUT, dans ce cadre, collabore avec l’autorité de régulation pour un catalogue afin que certains services, en matière de prix, puissent être définis.

 

Sur les choix technologiques, le Pays a fait les choix appropriés pour faire en sorte que le déploiement sur tout le territoire soit fait le plus rapidement possible. Cela peut être illustré par le projet CDMA (Code Division Multiple Access), qui a consisté à connecter 1000 localités avec une technologie sans fil Il s’agit donc de faire en sorte, par le biais du service universel, d’assurer l’accessibilité des populations aux terminaux. Cela devrait permettre un accroissement des échanges de tout ce qui peut être appelé data

Indicadores utilizados para determinar el impacto:
L’indicateur le plus évident, c’est celui de l’accroissement du nombre d’abonnés internet en CI. Il y a quelques années, le nombre d’abonnés à internet se situait autour de 200 000. Aujourd’hui, on parle, à peu près, de 8 millions d’abonnés grâce aux technologies d’accès internet mobile que sont la 3G et 4G. C’est donc vraiment aujourd’hui l’indicateur qui permet de pouvoir mesurer l’impact véritable du service universel en CI Autre indicateurs : + 150.000 emplois du secteur formel de l’économie nationale 1000 milliards de FCFA de chiffre d’affaires en 2014 10% des recettes fiscales 25 millions d’abonnements à la téléphonie mobile 8 millions de comptes Mobile Money 15 milliards de FCFA par jour de transactions Mobile Money  
Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Distribución
Participación