Le projet « Cinéma de poche pour le Développement (CinéPoD) »

Dónde
Burkina Faso
When
2020
Quién
Association Institut IMAGINE
Está medida ha sido notificada por la sociedad civil.
Describe the main features of the measure/initiative: 
Du 1er Janvier 2016 au 31 Décembre 2017, l’Association Institut IMAGINE a déployé un programme dénommé CINEPOD. Ce programme « Cinéma de poche pour le Développement (CINEPOD) », d’un budget approuvé de 1 000 000 DKK soit 87 800 000 FCFA soit 159,636 USD, est financé par l’ambassade royale du Danemark. CINEPOD visait à renforcer les capacités d’expression et de communication par l’image de 60 jeunes répartis en 5 unités de formation et de productions dans cinq (5) villes secondaires du Burkina Faso notamment DEDOUGOU, FADA N’GOURMA, KAYA, KOUDOUGOU, OUAHIGOUYA. L’objectif du programme de formation et de production décentralisée était de former douze (12) jeunes par ville à l’utilisation des outils numériques visuels et sonores pour s’exprimer, créer, témoigner et raconter des récits qui rendent compte des mutations sociales et sociétales dont l’environnement de vie est le théâtre (films de reportage, documentaire et films de fiction). La finalité au bout du compte est de favoriser la participation active des jeunes, dans les cinq (05) villes sus mentionnées, à des transformations positives des sociétés au sein desquelles ils vivent (une plus grande liberté d’expression, un engagement citoyen, de créations artistiques etc.). Pour ce faire, la mise en œuvre de ce programme a nécessité préalablement la formation de formateurs dans les métiers de la réalisation, de la prise de vues, de la prise de son, du montage et du mixage. De 2016 à 2017, les résultats attendus étaient les suivants :15 jeunes, dont 3 par ville, reçoivent une formation de formateurs de 3 semaines à Ouagadougou et deviennent des assistants formateurs ; 45 jeunes, soit 9 personnes par ville dont au moins 40% de femmes, reçoivent une formation en production de films de poche de la part d’un formateur venu de Ouagadougou et assisté par les assistants formateurs ; des films de poche sont diffusés dans chaque localité; un festival national avec 3 délégués par unité est organisé à Ouagadougou pour présenter les 30 meilleurs films ; 1 cellule de production est mise en place dans chaque ville ; un kit de matériels de production est mis à disposition de chaque unité de production ; des films de poche sont produits par les jeunes des 5 villes du Burkina Faso ;1 plateforme de diffusion web (réseaux sociaux) des films est mise en place ;les talents et créativité artistique sont révélés et promus chez les jeunes.
What are the results achieved so far through the implementation of the measure/initiative?: 
Dans le cadre de la mise en œuvre de cette initiative, les différentes formations se sont déroulées dans une bonne relation professionnelle avec les structures partenaires implantées dans les 5 villes (Association Benebnooma, Association Télé-Vision à KOUDOUGOU ; Grâce Vision à DEDOUGOU ; Association Culturelle PASSATE, Association KEBA YINA Femmes du Burkina, Association des Photographes à KAYA ; Association Culturelle Terre et Percussion du Gulmu à FADA N’GOURMA ; Institut Olvido, Institut pour le Développement, L’Education et la Communication (IDECC) à OUAHIGOUYA). Les résultats atteints, en fin 2017, sont les suivants : 15 jeunes dont 3 par ville outillés en connaissances théoriques et pratiques pour assister les formateurs au cours de leurs interventions dans les 5 villes concernées par le programme CINEPOD ; 47 jeunes, dont 21 % de femmes, formés en production de films de poche ; un renforcement supplémentaire des acquis réflexifs, conceptuels, techniques et artistiques réalisé au profit des stagiaires; un Master class conduit par les stagiaires de chaque localité au profit de collégiens, de lycéens, de jeunes filles et garçons inscrits dans des centres de formation ; un festival national organisé à Ouagadougou du 19 au 23 décembre 2017 avec la participation de 45 stagiaires et de deux partenaires locaux venus des 5 villes ; une sélection de dix (10) films, à raison de deux films par localité, présentée durant les soirées des 20, 21 et 22 décembre à l’Institut Imagine, au Goethe Institut et à l’Espace ouvert de la mairie de BOGODOGO ; une unité de production mise en place dans chaque ville et un kit de matériel de production mis à la disposition de chaque unité; au moins 4 films produits par chaque unité de production lors des 1ère et 2ième campagnes de production organisées. Au bout de ces deux ans de mise en œuvre, 28 films au total ont été produits par localité. Ces films ont suscité l’intérêt auprès des divers publics. Le projet CINEPOD a ainsi permis l’ouverture de carrières dans la production d’œuvres cinématographiques, audiovisuelles, de communication sociale et de création de contenus. Après la clôture du programme CINEPOD, du Mercredi 24 janvier au Samedi 10 Février 2018, l’Institut IMAGINE a organisé un atelier de formation pour des créateurs de contenus afin de conserver les compétences acquises et de poursuivre le renforcement de la pratique. 45 anciens stagiaires ont été admis par groupes successifs durant cette période de formation. Par ailleurs, en février 2019, l’Institut IMAGINE a organisé un concours pour célébrer les vingt-cinq ans de coopération de l’ambassade du Danemark au Burkina Faso. Au moins dix anciens stagiaires y ont pris part et l’un d’eux figure parmi les deux premiers. Le dernier atelier auquel les anciens stagiaires ont participé est un atelier de formation à l’éducation à l’image qui s’est tenu d’août à septembre 2019. Ces stagiaires continuent de produire des films documentaires, des films institutionnels. Le dernier appel à films de mobile film festival a eu la participation d’au moins cinq d’entre eux.
Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Dominios culturales
Cine / Artes audiovisuales
Prioridades transversales
Jóvenes