IFFZ – (Iranian Film Festival of Zurich)

Dónde
Suiza
When
2020
Quién
Yadolah Dodge info@iranianfilmfestival.ch
Está medida ha sido notificada por la sociedad civil.
Describe the main features of the measure/initiative: 
Le Festival du Film Iranien de Zurich (IFFZ) est organisé pour construire un pont culturel entre les Iraniens, les Suisses et toutes les autres personnes vivant en Suisse. Chaque année depuis 2016, le festival présente à Zurich une sélection des meilleurs films contemporains qui ont été tournés par des réalisateurs iraniens et exportés dans le monde entier, qui ont été projetés en Iran ou qui traitent de ce pays. Lors des festivals précédents, un accent a été mis sur des films de fiction, des drames ou des comédies tandis que le genre documentaire a également été représenté annuellement par plusieurs oeuvres. La sélection des films est réalisée par l’équipe du festival, qui reçoit également de nombreuses recommandations des différents experts de la scène cinématographique iranienne. Les dernières éditions ont ainsi permis de projeter : - 2016 : 20 films (sous-titrés en anglais) ainsi que de nombreux courts métrages - 2017 : 18 films (sous-titrés en anglais) - 2018 : 17 films (sous-titrés en anglais) - 2019 : 15 films (sous-titrés en anglais) Les programmes ainsi que les synopsis et les bandes annonces restent disponibles sur les archives du site internet après les différentes éditions (voir : http://www.iranianfilmfestival.ch/films-2016/) Le festival est en grande partie financé par le directeur artistique du festival lui-même. Il est en effet difficile de trouver des sponsors pour un festival du film iranien, de par les nombreux préjugés qui y sont attachés. Beaucoup d’institutions préfèrent donc ne pas être associées à l’Iran pour cette raison. Il est important de relever que le festival ne reçoit pas d’argent du gouvernement ou de l’ambassade iranienne. L’IFFZ se considère comme une plateforme destinée à faire connaître la culture et les traditions iraniennes et à construire des ponts entre deux cultures différentes à travers le langage universel de l’art – et plus particulièrement celui du cinéma. Chaque année le festival décerne un prix : le cylindre de Cyrus, en référence au cylindre d’argile éponyme et contenant le célèbre « décret de Cyrus », une proclamation du roi de Perse Cyrus le Grand.
What are the results achieved so far through the implementation of the measure/initiative?: 
Jusqu’à présent, le festival a connu un grand succès, augmentant ses capacités de 50 à 1400 places en six ans. Outre les projections, des concerts et des expositions artistiques d’artistes iraniens viennent également compléter la manifestation. L’intérêt du public est conséquent. Il s’agit donc d’un festival important, promouvant la diversité et les ponts entre les nations et les cultures. Cinq éditions ont eu lieu jusqu’à présent et la prochaine est prévue pour 2020. D’autres innovations et extensions sont au programme : - L’édition 2020 verra une collaboration avec la Haute École des Arts de Zurich (ZHdK) pour une Master Class sur la réalisation de films documentaires. Cette collaboration entre la ZHdK et la ville de Zurich a également motivé les organisateurs à ajouter une nouvelle section sur le cinéma documentaire au programme du festival. - À partir de 2020, le festival proposera une rétrospective sur les maîtres du cinéma iraniens, consacrée aux productions perses et iraniennes du monde entier. - Dans les années à venir, le festival sera élargi à toute la Suisse, avec pour villes cibles Berne, Lausanne, Lucerne, St. Gall, Bâle et Neuchâtel. Le festival aimerait également collaborer avec hautes écoles et les centres culturels d’autres villes. Les organisateurs aimeraient également, par le biais du festival, faciliter une coopération plus étroite entre les scènes cinématographique et filmique suisses et iraniennes. Cela pourrait conduire à une collaboration plus étroites entre les réalisateurs et les producteurs des deux pays et peut-être même à des coproductions, notamment dans le domaine des films documentaires.