DEVELOPPEMENT DES INDUSTRIES CULTURELLES ET CREATIVES PAR L’ORGANISATION DES ETATS GENERAUX DE L’INDUSTRIE DE LA MODE

Dónde
Côte d'Ivoire
When
2021
Quién
Ministère en charge de la culture et les ministères sectoriels concernés
Describe the main features of the policy/measure: 
La tenue des « États Généraux de l’Industrie de la Mode », s’est inscrite dans le cadre global de la promotion des Industries Culturelles et Créatives et avait pour objectifs, entre autres, de faire l’état des lieux du secteur de l’industrie de la mode, afin d’en faire la promotion, d’en dégager les opportunités et les perspectives tant au niveau économique, social que culturel. Les métiers de l’industrie de la mode se sont avérés, porteur de richesses et à forte employabilité pouvant, dans une certaine mesure, lutter contre la pauvreté et résoudre le problème du chômage. En réponse, l’accent a été mis sur les défis suivants : - dresser un bilan des actions menées dans le secteur de la mode en Côte d’Ivoire ; - identifier les besoins des acteurs de la mode ; - apporter un remède efficace aux maux de l’industrie de la mode ; - identifier les défis et perspectives à venir. La principale caractéristique de cette mesure est la création d’une synergie d’action avec les acteurs du secteur, en vue de mesurer l’impact socio-économique du secteur, les enjeux dont il revêt et les difficultés entravant son développement.
What are the results achieved so far through the implementation of the policy/measure?: 
La première partie a été consacrée aux échanges entre acteurs et professionnels de la mode en Côte d’Ivoire, tandis que la deuxième phase fut dédiée à la mise en commun et à l’harmonisation des points de vue autour des points suivants : - état des lieux du secteur ; - identification des acteurs du secteur de la mode ; - examen général des principaux problèmes de l’Industrie de la Mode (IM).
Financial resources allocated to the policy/measure in USD: 
2.500.000 F CFA / 4.646 $ US
Partner(s) engaged in the implementation of the measure: 
Name of partnerType of entity
Commission nationale ivoirienne pour l'UNESCO
Public Sector
Has the implementation of the policy/measure been evaluated?: 
NO
If yes, what are the main conclusions/recommendations?: 
Perspectives 1. Réaliser une nomenclature des métiers 2. Passer de l’informel au formel 3. Former au métier de tissage des femmes 4. Promouvoir notre richesse vestimentaire (2018/2019 décrétée année de la valorisation du patrimoine vestimentaire) 5. Organiser le Salon International de la Mode d’Abidjan Relever les défis : Défi 1 : la réorganisation de la formation et de la création de nouvelles filières de textile, habillement en étroite collaboration avec le secteur privé. Une étude de marché pour déceler les profils du secteur afin d’adapter les formations. Défi 2 : la formation continue et de perfectionnement du secteur à travers la création d’un centre technique national. Un calendrier annuel de formation établi selon un thème adapté au besoin du secteur. Défi 3 : la mise en place d’un cadre réglementaire (institutionnel et juridique) du secteur de la mode afin de sortir progressivement le secteur de l’informel, par exemple en créant une zone franche de l’industrie de la mode ivoirienne pour un accès facile aux intrants et aux équipements de pointe. Défi 4 : la facilitation de l’accès au financement par des mesures d’incitations tels que des plans de crédit à des taux préférentiels. Défi 5 : le développement de l’innovation technologie au service de la commercialisation des produits de l’industrie de la mode. Défi 6 : la création d’un mécanisme de certification des produits « made in Côte d’Ivoire » de l’Industrie de la mode. La prise en compte des défis/recommandations ci-dessus énumérés permettra à la Côte d’Ivoire de réaliser l’industrialisation du secteur de la mode, de tirer profit des nombreuses opportunités et avantages dont regorge ce secteur. Défi 7 : la promotion de l’industrie de la mode par des activités suivantes : - le Salon International de la Mode d’Abidjan (SIMODA) ; - le projet d’exposition des produits des industries créatives ; - le « e-mode Tours » à Abidjan et à l’intérieur du pays ; - La participation les créateurs aux rencontres sous régionales et internationales.
Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Dominios culturales
Diseño