Convention entre l’Organisation Internationale de la Francophonie et le Gouvernement du Burkina Faso pour l’Appui au renforcement de la politique nationale de lecture publique du Burkina Faso

Where
Burkina Faso
When
2016
Who
Centre national de la lecture et d’animation culturelle (CENALAC).
Objetivos clave de la medida:

- Aménager et équiper les infrastructures allouées au Centre national de lecture publique et d’animation culturelle (CENALAC) ;

- Réhabiliter les fonds d’ouvrages ainsi que les bibliothèques publiques membres du réseau, en mobilier et en matériel audiovisuel et informatique ;

- Suivre et évaluer les activités à travers des tournées périodiques ;

- Former le personnel du CENALAC ;

- Dynamiser le secteur éditorial national par l’achat d’ouvrages édités au Burkina Faso.

Alcance de la medida:
National
Naturaleza de la medida:
regulatory
Característica principal de la medida:

Le préambule de la Convention rappelle la charte de l’OIF qui  affirme l’importance des liens créés entre ses membres à travers le partage de la langue française et les valeurs universelles pour la paix, la coopération internationale, la solidarité et le développement durable en vue de renforcer le dialogue entre les cultures et les civilisations. Elle considère en outre que la maîtrise de l’écrit et de la lecture a un impact essentiel sur l’éducation, le développement social et l’exercice de la démocratie sans distinction des genres.

Cette mesure  volontaire et incitative vise  donc à soutenir les acteurs publics et privés du livre et à favoriser l’accès aux pratiques culturelles autour du livre et de l’audiovisuel et à leur développement. Elle contribue également au renforcement de la presse écrite, à la liberté d’expression ainsi qu’à la diversification des journaux. Elle implique, dans sa mise en œuvre, les collectivités territoriales notamment les communes abritant des CELPAC (centres de lecture publique et d’animation culturelle). Elle se fait sous forme de financement direct et indirect (don de livres et de matériels audiovisuels).

 

Resultados esperados a través de la implementación de la medida:

Les principaux résultats attendus sont :

  • Les centres de lecture publique et d’animation culturelle du CENALAC sont aménagés et équipés en vue d’offrir aux populations des prestations de qualité;
  • la chaîne de distribution et de diffusion des biens et services culturels est localement bien structurée et capable durablement de fournir aux populations des livres, des documents audiovisuels ainsi que des activités de loisirs)  est bien structuré au plan des communes) ;
  • la chaîne de production d’ouvrages édités au Burkina Faso est renforcée grâce à l’achat public et à l’abonnement aux journaux nationaux ;
  • Les acteurs institutionnels et associatifs des bibliothèques publiques et privées ainsi que des centres de documentation sont formés ;

La lecture et l’animation publique font désormais partie des habitudes des populations des communes.

Recursos financieros asignados para implementar la medida:

La contribution de l’OIF sur les cinq ans est de 500 000 euros dont 400 000 € indirects correspondant aux dotations en matériels) et 100 000 € en financement direct du fonctionnement du CENALAC. L’Etat burkinabè a inscrit une ligne budgétaire estimée à 17 000 000Cfa par an pour le fonctionnement des 34 CELPAC soit 85.000.000 FCFA. Il prend également en charge les salaires des agents, l’entretien des locaux et des véhicules, les charges de fonctionnement des Centres.  En outre, les communes interviennent aussi dans les travaux d’extensions des centres et la prise en charges des agents communaux.

Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Cine / Artes audiovisuales
Industria editorial
Cultural Value Chain
Distribución
Participación
Producción