Concours chorégraphique panafricain solo, Africa Simply the Best de Bobo-Dioulasso

Dónde
Burkina Faso
When
2020
Quién
Ankata
Está medida ha sido notificada por la sociedad civil.
Describe the main features of the measure/initiative: 
La création chorégraphique contemporaine en Afrique a connu un important essor au cours des années 90 et 2000 grâce aux Rencontres chorégraphiques africaines, aux festivals dédiés à cet art, aux formations réalisées sur le Continent et à l’émergence de créateurs talentueux et de leurs œuvres sur la scène internationale. Ce développement de l’art chorégraphique exerce un attrait sur les jeunes qui aspirent à danser autrement et à parcourir le monde. Malheureusement, la reconnaissance internationale de ces jeunes artistes est souvent handicapée par leur manque d’expérience et la faiblesse de leurs œuvres en termes d’écriture et d’interprétation. Leur succès reste tributaire de leurs capacités à écrire et à interpréter qualitativement les œuvres chorégraphiques. Dans un environnement continental où les offres de formation et de perfectionnement des créateurs et les opportunités d’être coachés par des maîtres restent limitées, en 2015, l’espace Ankata culture de Bobo-Dioulasso, dirigé par le chorégraphe international Serge Aimé Coulibaly a offert aux jeunes l’opportunité d’améliorer leurs actes créatifs et d’amorcer leur reconnaissance professionnelle et esthétique à travers le concours chorégraphique de solo dénommé Africa Simply the Best. Le spectacle chorégraphique solo ou seul sur scène, constitue un exercice esthétique et un acte créatif exigeant où l’artiste se forge dans l’écriture, l’interprétation et la mise en scène. Il révèle de manière significative le talent et la créativité et constitue un examen de taille pour le créateur. Ce format de spectacle reste en termes de moyens, facile à produire et surtout à faire circuler. Il constitue un moyen stratégique de construire une carrière et une notoriété artistiques pour les jeunes créateurs disposant généralement de peu de moyens. Le solo est un passeport pour l’ailleurs. Le concours chorégraphique solo, Africa Simply the Best offre un cadre et une opportunité de perfectionnement de leurs œuvres et d’entrer dans le marché international de l’art à travers la reconnaissance, le coaching et le réseautage. Face à l’impact de Africa Simply the Best sur la carrière artistique de ses premiers lauréats et aux attentes de nombreux jeunes créateurs du Continent, le concours s’ouvre à l’Afrique de l’Ouest en 2017 et en 2019 à l’Afrique toute entière et acquiert la stature de concours panafricain. Africa Simply the Best, concours panafricain de chorégraphie de solo, vise : - le repérage des artistes de talent sur le continent; - le développement de l’approche d’une créativité transdisciplinaire pour féconder la création chorégraphique ; - l’accès à la programmation internationale notamment en Europe; - la rencontre et la participation des publics à l’émergence de créateurs et d’œuvres ; - la rencontre et les échanges entre des créateurs et des professionnels aux parcours artistiques aussi riches que divergents. Africa simply the best donne l’opportunité aux jeunes chorégraphes sélectionnés à travers l’Afrique de présenter leurs propositions artistiques face à un jury pluridisciplinaire de six membres et au public de la ville de Bobo-Dioulasso qui attribue le prix du public. Les travaux de jury désignent les lauréats de chaque édition parmi les finalistes à partir des critères axés sur la créativité ; l’originalité ; l’innovation et la pertinence du projet. Les récompenses du concours chorégraphique Africa simply the best se composent de cinq prix et de trophées. Il s’agit des prix et trophées-Acogny en hommage à Germaine Acogny, chorégraphe qui dirige l’Ecole des Sables. Les lauréats d’Africa Simply the Best en plus des prix et trophées bénéficient d’appui en coaching et de dates de programmation dans le réseau des partenaires de la biennale chorégraphique en Europe et en Afrique.
What are the results achieved so far through the implementation of the measure/initiative?: 
En étendant son champ à l’Afrique à partir de 2017, le concours chorégraphique solo, Africa Simply the Best a acquis une stature de manifestation panafricaine au service de la création contemporaine et à l’émergence de jeunes créateurs. En 2017, les 03 lauréats de l’édition 2016 ont bénéficié de tournées en France (la Grande Halle de la Villette) et en Suisse (Bellinzona, Genève, Lucerne, Zurich). A l’issue de l’édition 2019 du concours qui a regroupé 14 artistes provenant de 9 pays, les finalistes ont reçu des bourses de création ou de formation en fonction des projets proposés. En outre, ils ont bénéficié de l’accompagnement de professionnels confirmés dans les domaines de la chorégraphie, de la scénographie, de la création lumière et de la création musicale dans la perspective d’une mise à niveau de la qualité de leurs œuvres pour le marché international des arts. En plus de ces trophées, les trois premiers ont reçu respectivement, les sommes de 1 000 000 FCFA soit 1 818 USD ; de 750 000 FCFA soit 1 363 USD et de 500 000 FCFA, soit 909 USD. Les autres finalistes ont reçu chacun une prime de participation de 100 000 FCFA, soit 182 USD. Les trois premiers lauréats bénéficieront d’une tournée africaine et européenne en 2020 et 2021. Dans cette perspective, ils sont invités à Bruxelles pour un coaching intensif, afin de préparer la tournée internationale en 2020.