Action culturelle dans le cadre multilatéral

Where
Suiza
When
2012
Objetivos clave de la medida:

La Suisse s’engage activement en faveur de la culture dans diverses instances internationales. C’est le cas à l’UNESCO, où la Suisse a participé intensément aux travaux d’élaboration de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Il en va de même pour toutes les conventions culturelles dont elle est partie, notamment la Convention du 17 octobre 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (RS 0.440.6), la Convention du 23 novembre 1972 concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (RS 0.451.41), la Convention du 14 novembre 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels (RS 0.444.1) et la Convention de la Haye du 14 mai 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé (RS 0.520.3).

En tant que membre du Comité intergouvernemental (2011-2015), la Suisse conserve une posture volontaire et active dans le suivi des travaux de la Convention de 2005. Elle s’implique notamment conceptuellement et financièrement dans la phase pilote du mécanisme de Fonds international pour la diversité culturelle. La Suisse est par ailleurs l’un des 20 pays fondateurs du Réseau international sur la politique culturelle (RIPC) créé en 1998, et dont le travail est à l’origine de la Convention de 2005. Au niveau de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), elle s’est également engagée en faveur de la diversité des expressions culturelles et linguistiques. Elle est l’un des cinq principaux bailleurs de fonds de l’OIF. Enfin, elle participe activement aux travaux du Conseil de l’Europe en matière culturelle, notamment en lien aux principales conventions suivantes, toutes ratifiées par la Suisse: la Convention culturelle européenne du 19 décembre 1954 (RS 0.440.1), la Convention pour la sauvegarde du patrimoine architectural de l’Europe du 3 octobre 1985 (RS 0.440.4), la Convention européenne pour la protection du patrimoine archéologique du 16 janvier 1992 (RS 0.440.5), la Charte européenne du 5 novembre 1992 des langues régionales ou minoritaires (RS 0.441.2) ainsi que la Convention-cadre du 1er février 1995 pour la protection des minorités nationales (RS 0.441.1).

Objetivo(s) de la Convención 2005 de la UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creación
Producción
Distribución
Participación