La Tanzanie dresse un état des lieux des secteurs de la culture et de la créativité

Les industries culturelles et créatives connaissent une croissance rapide et deviennent une source importante de développement et d’emplois en Tanzanie. Aujourd’hui, le pays abrite une scène culturelle dynamique, notamment le Festival du Film de Zanzibar, le Festival du Film Azam Sinema Zetu, le Festival des danses de Tulia et le Jamafest. Bongo Flava, un mélange de RnB et de musique traditionnelle du pays chantée en anglais ou en swahili, gagne en popularité. La créativité locale est en plein essor, et un environnement institutionnel et juridique plus fort peut accélérer cette tendance positive.

Dans ce contexte, la Tanzanie organisera un atelier national de formation sur le suivi participatif des politiques du 21 au 23 octobre 2019 à Dar-es-Salaam. L’atelier marque l’engagement du pays pour la préparation de son premier rapport périodique quadriennal sur la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Le rapport, qui est une obligation statutaire pour toutes les Parties à la Convention, rendra compte des efforts politiques déployés par la Tanzanie pour soutenir la créativité et les artistes au cours des quatre dernières années. L’établissement des rapports exige les contributions des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux, créant ainsi un espace de dialogue inclusif entre les ministères, la société civile et les travailleurs créatifs. Cela devrait révéler les lacunes, les défis et les domaines d’action prioritaires des futures politiques culturelles. L’atelier sera dirigé par les experts internationaux Ayeta Anne Wangusa et David Waweru, membres de la Banque d’expertise de l’UNESCO et l’experte nationale, Doreen A. Sinare.

Une consultation multipartite le 24 octobre 2019 lancera le processus participatif pour élaborer le rapport périodique et sensibiliser l’opinion à la Convention de 2005. Il sera ouvert par un haut représentant du Ministère tanzanien de l’information, de la culture, des arts et des sports, Tirso Dos Santos, chef et représentant de l’UNESCO à Dar-es-Salaam, et S.E. Anders Sjöberg, ambassadeur de Suède en Tanzanie. La consultation sera suivie d’une conférence Créer 2030 sur l’impact de la révolution numérique sur les industries culturelles et créatives en Tanzanie. Les panélistes discuteront de sujets tels que l’état de la culture numérique chez les artistes et les entrepreneurs créatifs, les innovations numériques et les défis du numérique dans la chaîne de valeur culturelle.

L’atelier est organisé par le Ministère tanzanien de l’information, de la culture, des arts et des sports, la Commission nationale tanzanienne pour l’UNESCO et le Bureau de l’UNESCO à Dar-es-Salaam en partenariat avec le Bureau régional de l’UNESCO à Nairobi. Il est mis en œuvre dans le cadre de l’initiative « Repenser les politiques culturelles pour la promotion des libertés fondamentales et la diversité des expressions culturelles », financée par l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement.

Fecha del evento: 
21/10/2019 - 09:00 to 24/10/2019 - 18:00
Lugar: 21-24 October, Dar-es-Salaam, Tanzania